Wikiprogress Africa

This blog is written and maintained by the Wikiprogress Africa Network. This network, hosted by the OECD, aims to provide a platform for knowledge sharing on measuring progress and well-being in an African context.

Ce blog est administré et mis à jour par le réseau Wikiprogress Africa. Ce réseau, hébergé par l'OCDE, est une plateforme axée sur le partage de connaissances dans le domaine de la mesure du progrès et du bien-être des sociétés africaines.

samedi 15 décembre 2012

4TH OECD WORLD FORUM PROVISIONAL KEY MESSAGES AND FUTURE DIRECTIONS

By : Martine Durand, OECD Chief Statistician
Martine Durand, OECD Chief Statistician

Strong Momentum

A large number of local, national, regional, and international initiatives

• In all countries of the world: Australia, Bhutan, China,
European Union, France, Italy, Japan, Korea, Mexico,
Morocco, United Kingdom
• At international level: OECD, UNDP, UN Regional
Commissions
• At regional and local levels
• All levels of society

Downlaod the full document

mercredi 31 octobre 2012

Intervention de M. le Haut Commissaire au Plan lors de la séance d’ouverture du 4ème forum mondial de l'OCDE en Inde, le 16 Octobre 2012

Par : Ahmed Lahlimi Alami, Haut Commissaire au Plan du Maroc

M. Ahmed Lahlimi Alami

Permettez-moi en premier lieu d’exprimer ma gratitude au Gouvernement de la République de l’Inde et mes vifs remerciements à l’OCDE pour leur invitation qui me permet, aujourd’hui,  de me retrouver dans ce grand pays dont l’humanité doit tant à la richesse de sa civilisation, à l’humanisme de sa culture et à son rôle dans la prospérité et la paix dans le monde. Je mesure le privilège qui m’échoit à cette occasion autant que la difficulté de la tâche qui m’incombe de rendre compte des travaux de la conférence africaine sur la mesure du bien-être et du progrès des sociétés.Cette conférence qui s’est tenue à Rabat du 19 au 21 avril 2012 a été, comme vous le savez, co-organsée par le Haut-commissariat au Plan et le Centre de Développement de l’OCDE en étroite collaboration avec le Partenariat statistique au service du développement à l'aube du 21e siècle (PARIS21), la Banque Africaine de Développement (BAD) et la Commission Economique pour l'Afrique des Nations Unies (CEA). 

La participation à cette conférence d’éminents experts et responsables économistes, statisticiens et acteurs de la société civile, de différents pays africains, a donné, comme on pouvait s’y attendre, une richesse particulière à ses débats et à ses conclusions. 



Télécharger l'intervention (version française)


Télécharger l'intervention (version anglaise)



vendredi 12 octobre 2012

Intervention de M. le Haut Commissaire au Plan : Présentation des résultats de l'enquête nationale sur le bien être réalisée en 2012


Ahmed Lahlimi Alami, Haut Commissaire au Plan, Maroc

Pendant longtemps la croissance économique mesurée par le produit intérieur brut (PIB) a été l’indicateur de référence pour mesurer le niveau du progrès des sociétés. Depuis, le système de comptabilité nationale a réalisé des avancées de plus en plus profondes en termes de désagrégation des comptes et d’affinement des méthodes. Le revenu national brut, le revenu brut disponible ou encore ajusté permettent de mieux appréhender l’impact de la croissance sur le revenu des ménages et leur pouvoir d’achat. Cependant, malgré cela, ces indicateurs restent insuffisants pour rendre compte de la répartition sociale du revenu, des inégalités sociales et encore moins de la perception et du vécu de ces réalités par les ménages.
Ce décalage entre ces mesures objectives et le ressenti des populations n’a pas cessé de poser problème à une évaluation concrète des effets des politiques publiques en vue d’anticiper les crises et d’opérer les ajustements nécessaires de ces politiques. Les contestations sociétales d’envergure qui, aujourd’hui, accompagnent la crise dont le monde vit encore, et probablement pour longtemps, les prolongements, ont révélé le niveau de ce décalage. C’est ainsi qu’au sein de plusieurs instances nationales et internationales se sont développées des approches économiques et des indicateurs objectifs et subjectifs visant à mieux rendre compte de la réalité des conditions de vie de la population et de son ressenti.
Il ne me semble pas outrancier de faire ce lien entre la crise que traverse le monde depuis 2007 et l’intérêt croissant porté à ces approches et en particulier aux indicateurs du progrès social et du bien être. Rappelons, à cet égard, que le PIB comme indicateur de mesure du progrès des pays a été le produit de la grande crise des années 30 du siècle précédent dont le traitement, selon la théorie keynésienne, nécessite une stimulation de la production par une relance de la demande globale. L’indice de développement humain (IDH) a connu son audience dans le contexte de la crise de l’endettement des années 80 et des effets des ajustements structurels sur la situation sociale des pays en développement. C’est de la crise actuelle d’un système de production, de consommation et d’échanges, foncièrement inégalitaire et largement contesté qu’émerge, aujourd’hui avec une force croissante, l’exigence de mesurer le progrès des sociétés par référence à la qualité de vie et au bien-être des citoyens en complément des indicateurs classiques économiques et sociaux. La Commission Stiglitz-Sen-Fitoussi réunie à Paris les 22 et 23 avril 2008, à l’initiative du Président français pour débattre des indicateurs du progrès ou encore le projet global de l’OCDE et plusieurs initiatives nationales ou internationales sont aujourd’hui quasi-unanimes à préconiser l’engagement dans cette voie. Il faut rappeler, à cet égard, que l’organisation des Nations Unies, de son côté, par la résolution 65/309 du 19 juillet 2011 « invite les états membres à élaborer de nouvelles mesures qui tiennent mieux compte de l’importance de la recherche du bonheur et du bien-être pour le développement afin d’orienter leurs politiques nationales ».

Télécharger le document intégral

Télécharger le document intégral en version arabe

Visionner la présentation (version française):


Visionner la présentation (version arabe):

mercredi 12 septembre 2012

Intervention de Monsieur Ahmed Lahlimi Alami, Haut Commissaire au Plan, à la conférence Africaine sur la mesure du bien être et du progrès des sociétés

Ahmed Lahlimi Alami, Haut Commissaire au Plan, Maroc

Mesdames et messieurs, 

J’ai le privilège et le plaisir de vous souhaiter la bienvenue au Maroc en espérant qu’en plus d’être studieux, votre séjour à Rabat sera aussi agréable que possible. En tout cas, soyez sûrs que nous ferons tout pour qu’il en soit ainsi. Je voudrais joindre à ce souhait de bienvenue l’expression de mes chaleureux remerciements au Centre de Développement et à la Direction des statistiques de l’OCDE, ainsi qu’à toutes les institutions internationales, régionales et nationales pour le temps et l’investissement intellectuel qu’ils ont consacrés à la préparation de cette rencontre et pour leur précieux apport à l’enrichissement de nos travaux.
Vous comprendrez que ces remerciements  s’adressent plus  particulièrement à Monsieur Mario Pezzini, directeur du Centre de développement  et à ses collaborateurs, ainsi qu’à Mme Martine Durand, directrice des statistiques de l’OCDE, auxquels je souhaite, au nom du Maroc et du Haut Commissariat au Plan, rendre un sincère hommage pour leur qualités personnelles de cœur et d’esprit et pour tout le profit que nous avons toujours tiré des recherches, études comparatives et synthèses des bonnes pratiques internationales élaborées par l’OCDE et notamment son centre de développement. 

C’est à la qualité de nos rapports avec ce dernier que nous devons  aujourd’hui l’organisation dans notre pays de cette conférence africaine sur la mesure du bien être et du progrès des sociétés dans le cadre de la préparation du Forum Mondial sur les «statistiques, connaissances et politiques» qui aura lieu en octobre 2012 à New Delhi sous le thème «Le bien-être pour promouvoir le développement et la mise en place de politiques efficaces ». 

Télécharger le document complet (version française) : 

Télécharger le document complet (version arabe) : 
http://www.hcp.ma/attachment/340050/

Télécharger le document complet (version anglaise) : 
http://www.hcp.ma/attachment/366296/


Visionner la vidéo de l'intervention :



Democratic Governance Statistics (DGS)


Par : Mr. François Roubaud



Outline and key Messages

I- Elaborate and Disseminate Democratic Governance Statistics (DGS): Why?
II- DGS in the Tool Box of Statisticians
III- If needed and sounds: Why DG Statistics are they Underdeveloped?
IV.- Challenges



Visionner la présentation :

Ibrahim Index of African Governance


Par : Ms. Elisabeth Mc Grath, Mo Ibrahim Foundation


- Composite index
- Covers 11 data years (2000 – 2010)       
- Includes 53 African countries
- Uses data from 23 independent sources

  Ibrahim Index structure

121 variables  -> 86 indicators  -> 14 Sub-categories   ->  4 categories2011  -> 2011Ibrahim Index
    
Visionner la présentation :

Table ronde des décideurs politiques


Par : BENOIT SOSSOU, REPRESENTANT DE L’UNESCO, Cameroun -Tchad-RCA


Introduction

A la veille de l’échéance (2015) du Forum Mondial sur l’ EPT Dakar 2000, les décideurs politiques africains et particulièrement ceux des pays d’Afrique subsaharienne sont confrontés à des défis d’importance relative au niveau des différents ordres et niveaux d’enseignement(pre-primaire au supérieur). Au nombre des ces défis il faut noter entre autres :

Visionner la présentation :


Changement climatique, agriculture et sécurité alimentaire


Par : Dr Kafui KPEGBA


PRINCIPAUX DÉFIS LIÉS AU CHANGEMENT CLIMATIQUE EN AFRIQUE

- Sècheresse / Désertification
- Dégradation des sols
- Assèchement des  Lacs, des Fleuves et rivières
- Epuisement des nappes phréatiques
- Manque d’ eau salubre
- Déforestation
- Appauvrissement de la biodiversité
- Protection Forestière et Reforestation
- Dégradation des écosystèmes marins


Visionner la présentation :

Online Public Engagement Strategies


Par : OECD

Télécharger le document complet : 
http://www.hcp.ma/docs/wikiprogressafrica/oecdinternetandgovernment.pdf

OECD Internet and Government

Data Collection and Development of Indicators to Measure Progress and Challenges in Africa

Experiences from the African Centre of Gender and Social Development (ACGSD),
United Nations Economic Commission for Africa

Par : Ms. Thokozile Ruzvidzo, Director, ACGSD


Rationale for the AGDI

- Part of ECA’s mandate coordinate, support, monitor, evaluate and report on the implementation of international human rights agreements on the rights of women and on gender equality.
- Lack of common set of gender social responsive indicators to measure progress made in the advancement of women.
ECA’s response: AN AFRICAN-SPECIFIC
GENDER AND DEVELOPMENT INDEX 

Visionner la présentation :

mardi 11 septembre 2012

Current demogrpahic trends in nigeria


Par : OLUSINA BAMIWUYE(PhD), OBAFEMI AWOLOWO UNIVERSITY, NIGERIA


NIGERIA AT A GLANCE

- Area (Sq Kilometres)         923,768        
- Total Population               140,003,542  NPoC 2006
- Population Growth Rate(%)  3.2            NPoC 2006
- Number of households 28,025,272  NBS(GHS) 2005
- Households size average 4.8              NBS(GHS) 2006
- MTN SUBSCRIBERS over 41.6 million
- GLO mobile 19.8 million
- Airtel 18 million


Visionner la présentation :


Télécharger le document complet : 

Les défis liés aux changements climatiques au Niger

Par : SOUMAILA BOUBACAR, Institut National de la Statistique, Niger


Introduction

- Il est désormais reconnu que les activités humaines modifient la composition atmosphérique et, ce faisant le climat à une échelle globale.
- L’humanité est devenue en quelque sorte une « force de la nature», actrice à part entière des processus et équilibres globaux
- Ainsi, nous pouvons affirmer avec certitude que notre climat change.
- Ce qui est moins certain en revanche c’est le cadre temporel, les localités les plus affectées ainsi que l’ampleur des changements climatiques. En effet, très peu des données concernant les changements  climatiques sont disponibles en Afrique, en particulier au Niger.

Visionner la présentation :


Télécharger le document complet : 

Statistics in Africa: Needed Science for Enlightened Debate & Social Cohesion

Par : François Ndengwe, African Advisory Board


The Definition problem

- Why Definition Matters

- What is «Social Cohesion » ?
   « There is no single accepted definition of social cohesion” (Perspectives on
   Global Development 2012 SOCIAL COHESION IN A SHIFTING WORLD, OECD, Nov 2011)

- Proposed Definition of « Social Cohesion »
-- Oxford English Dictionary
    Cohesion: «the action or fact of forming a united whole”

-- Club de Madrid (2009)
    « Socially cohesive or ‘shared’ societies are stable, safe and just, and are based on the promotion  
    and protection of all human rights, as well as on non-discrimination,
    tolerance, respect for diversity, equality of opportunity, solidarity, security and
    participation of all people, including disadvantaged and vulnerable groups and persons.”

-- OECD Definition : The triangle
--- Social Mobility
--- Social Inclusion
--- Social Capital

Visionner la présentation :


Télécharger le document complet : 

Measuring Social Cohesion in Africa

Par : Johannes Jütting, OECD Development Centre



Plan

1- Social cohesion – what do we mean?
2- How does social cohesion look like in Africa?
3- New data – friend or foe?  


Visionner la présentation :


Télécharger le document complet : 

Improving and measuring health for human development results in africa

Par : Dr Caroline Jehu-Appiah, Principal health economist
         On behalf of
         Dr Agnes Soucat, Director
         Human Development Department, AfBD




The AfDB at a glance

- Established in 1964 with the aim of promoting economic and social development in Africa

- Africa’s premier development institution (AAA) owned and trusted by member states

- Strong implementation systems and country presence (decentralized structure)

- Investment portfolio-$3 billion annually (6% of development aid)

- The infrastructure sector (power supply, water, sanitation, transport and communications ) has received the largest share of AfDB lending.

- Instruments 
-- Lending: Loans/grants
-- Non-lending: Analytical work; TA

Télécharger le document complet : 



QUALITE DE VIE : mesure des progrès dans le secteur de la santé au Cameroun

Par : LIBITE PAUL ROGER, Ingénieur Statisticien Démographe Economiste
Chef de Département des Statistiques
Démographique et Sociales
Institut National de la Statique
Yaoundé - Cameroun


Plan

1- Que fait-on pour améliorer des capacités de mesure des progrès dans le secteur de la santé?
2- le système d’état civil 
3- Comment améliorer des résultats du secteur santé


Visionner la présentation :


Télécharger le document complet : 
http://www.hcp.ma/docs/wikiprogressafrica/qualite_de_vie.pptx

Education, Emploi et bien être : quelle évolution au Maroc?

Par : Said Hanchane, Conseil Supérieur de l'Enseignement, Maroc


Plan

- Des avancés considérables en matière de généralisation
- Une moyenne d’années de scolarisation faible et des inégalités encore élevées
- Des taux de scolarisation améliorés mais qui sont accompagnés du retard scolaire
- Un abandon marqué par des disparités entre milieu et genre
- Des performances faibles et en deçà des pays de la région MENA  
- Un système d’éducation et de formation qui produit un capital humain non qualifié  
- L’employabilité des jeunes: vision d’ensemble
- Formation professionnelle : hétérogénéité, segmentation et stigmatisation

Visionner la présentation :


Télécharger le document complet : 
http://www.hcp.ma/docs/wikiprogressafrica/presentation_hcp_ocde.pptx

Expérience de la commission de l’union africaine en matière de collecte de données sur le marché du travail

Par : Mr. Dossina Yeo, Commission de l’Union africaine

Introduction

I-   Cadres politiques 
II-  Situation des statistiques sur le marché du travail en Afrique
III- Réponses de l’Afrique aux défis liés aux problèmes de production des données
IV-  Conclusion et recommandations


Visionner la présentation :


Télécharger le document complet : 
http://www.hcp.ma/docs/wikiprogressafrica/labor_market_statistics.pptx

Improving the living conditions of slum dwellers

Par : Gora Mboup, Ph.D. Chief Global Urban Observatory


Monitoring the Habitat Agenda  

“All partners of the Habitat Agenda, including local authorities, the private sector and communities, should regularly monitor and evaluate their own performances in the implementation of the Habitat Agenda through comparable human settlements and shelter indicators and documented best practices“ [240]

Visionner la présentation :


Télécharger le document complet : 
http://www.hcp.ma/docs/wikiprogressafrica/housing_conditions_and_slum_gora_mboup_united_nations_20_april_2012.ppt

Qualité de vie– Education

Par : Alassane OUEDRAOGO, ADEA WGEMPS


Plan

- Quels sont les défis des pays africains dans le secteur de l’éducation?
- Quels nouveaux indicateurs pourraient aider les gouvernements à améliorer le système éducatif?
- Que peuvent faire les gouvernements pour améliorer les résultats du système éducatif?

Visionner la présentation :


Télécharger le document complet : 
http://www.hcp.ma/docs/wikiprogressafrica/adea_wgemps_presentation_african_conference_on_measuring_well_being____french_compatible.pptx

Measuring the Well-being and Progress of Societies: A Regional Perspective

Par : Dimitri Sanga, Director, ACS


Outline

- The Measurement Problem
- Africa’s Development Agenda
- Measuring Progress on the African Development Agenda
- Looking Forward


Visionner la présentation :


Télécharger le document complet : 
http://www.hcp.ma/docs/wikiprogressafrica/acs_measuring_well_being.ppt

International Development Goals Post-2015: A Proposed African Position

Par : Dimitri Sanga, Director, ACS


Outline

- The 2015 Deadline
- Articulation of the African Position on the Post 2015 Agenda
- Looking Forward

Visionner la présentation :


Télécharger le document complet : 
http://www.hcp.ma/docs/wikiprogressafrica/acs_mdgs_beyond2015_mwbs.ppt

Setting the scene

Par : Martine Durand, OCDE


- GDP is a key measure to monitor macro- economic activity, productivity, demand for paid-jobs

- GDP is not  a metric for people’s well-being, and is often at variance with people’s personal experiences

- Measuring well-being implies confronting values: from “treasuring what you measure” to “measuring what you treasure”


Visionner la présentation :


Télécharger le document complet : 
http://www.hcp.ma/docs/wikiprogressafrica/md_rabat_19_april_rev.pptx

lundi 10 septembre 2012

Can the cat be belled and who bells it


Par : Pali Lehohla Statistician-General, South Africa

Télécharger le document complet : 
http://www.hcp.ma/docs/wikiprogressafrica/pali_oecd_well_being_in_africa_font.doc



Programme Director,

I am honoured to be addressing this august gathering that deals with matters of measurement yet I am humbled to be doing so in the prestigious Kingdom of Morocco, Al Mamlakah al Maghribiyah, in local dialect. I wish to salute the ancient dynasties of Almoravid, Almohad and Marinid who have created Marrakesh, which we, present day statisticians have come to epitomise in the development of statistics. It is in the Marrakesh Action Plan that we capture why statistics. If you allow me Programme Director, it is equally befitting for me not to forget mention of the illustrious Ahmad al-Mansur, who has not only given rise to the Alaouite dynasty, but who played a self-liquidating catalytic role by whilst growing Morocco to its zenith through conquest and astute diplomacy also caused its demise under the weight of debt and military  over-reach in foreign lands. 

In Africa, Morocco provides the most strategic geographic location ever, linking Europe and Africa in the midst of the Atlantic Ocean, the Mediterranean Sea and the Straight of Gibraltar. As King Hassan II once put it:

"Morocco is like a tree, whose roots lie in Africa, but whose leaves breathe in European air."

Given Morocco's geographic position, it still surprises many scholars and historians how the sultanate maintained its independence for centuries, also surviving being swallowed into the then powerful Ottoman Empire in the neighbourhood.