Wikiprogress Africa

This blog is written and maintained by the Wikiprogress Africa Network. This network, hosted by the OECD, aims to provide a platform for knowledge sharing on measuring progress and well-being in an African context.

Ce blog est administré et mis à jour par le réseau Wikiprogress Africa. Ce réseau, hébergé par l'OCDE, est une plateforme axée sur le partage de connaissances dans le domaine de la mesure du progrès et du bien-être des sociétés africaines.

lundi 27 mai 2013

Perspectives économiques en Afrique 2013:Transformation structurelle et ressources naturelles

Les Perspectives économiques en Afrique (2013) ont été publiées le 27 mai 2013. Le thème de cette année portait sur la transformation structurelle et les ressources naturelles. Cette co-publication de  la Banque africaine de développement (BAD), le Centre de développement de l’OCDE, la Commission économique pour l’Afrique (CEA) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), souligne que les perspectives économiques sont prometteuses, mais ne suffisent pas à réduire la pauvreté, le chômage, les inégalités de revenus ni, dans certains pays, à enrayer la détérioration des niveaux de santé et de l’éducation.

D’après le rapport, c’est en exploitant mieux et davantage la richesse de leurs sols que les bénéfices de la croissance économique pourront être distribués à l’ensemble de la population. Atteindre cet objectif, qui est d’améliorer le bien-être des populations africaines, passe ainsi par 4 priorités.

  •          Favoriser l’accès au marché afin de mettre en œuvre un processus de transformation structurelle s’appuyant sur les ressources naturelles. L’intégration régionale constitue ainsi un moyen de parvenir à cette fin.
  •          Optimiser l’exploitation des ressources naturelles (y compris l’agriculture) par une meilleure gestion de la propriété foncière, des systèmes d’imposition équilibrés et des incitatifs à la diversification des sources de la croissance. Améliorer la qualité de l’engrais ou des semences constitue une avenue : l’Afrique détient 24 pour cent des terres agricoles mondiales, mais elle ne représente que 9 pour cent de la production.
  •         Les retombées de l’exploitation des ressources naturelles et des industries extractives doivent bénéficier à l’ensemble de la population et cela passe par la formation de la main d’œuvre, afin qu’elle trouve à s’employer dans de nouvelles activités à plus forte valeur ajoutée.
  •          Le renforcement de l’infrastructure (énergie, transport et communication) constitue un moyen de promouvoir la diversification des sources de croissance. Et cela ppasse par une dépense budgétaire prévisible et transparente selon ce rapport.


Pour consulter l'édition de poche, cliquez ici
Pour lire ce rapport dans son intégralité ce rapport cliquez ici

Coordonnateur Wikiprogress Africa

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire