Wikiprogress Africa

This blog is written and maintained by the Wikiprogress Africa Network. This network, hosted by the OECD, aims to provide a platform for knowledge sharing on measuring progress and well-being in an African context.

Ce blog est administré et mis à jour par le réseau Wikiprogress Africa. Ce réseau, hébergé par l'OCDE, est une plateforme axée sur le partage de connaissances dans le domaine de la mesure du progrès et du bien-être des sociétés africaines.

vendredi 3 mai 2013

The New Prosperity: Strategies for Improving Well-being in Sub-Saharan Africa


Cet article d'Ousmane Aly Diallo, Coordonnateur de Wikiprogress Africa, fait partie du focus de Wikiprogress sur la Gouvernance . Wikiprogress Africa  se donne pour ambition d'être une plateforme pour le partage de connaissances dans la mesure du progrès et du bien-être  en Afrique.



Cette publication du Boston Consulting Group (en partenariat avec le Tony Blair Africa Governance Initiative) constitue une analyse du bien-être des sociétés d’Afrique subsaharienne, ceci dans un contexte marqué par une croissance économique forte et des défis significatifs comme le conflit et la pauvreté. Ce rapport, qui se base sur la méthodologie du Sustainable Economic Development Assessment (SEDA) qui considère le bien-être plutôt que le PIB/capita,  montre que des progrès notables ont été faits par les pays de cette région, bien que le bien-être de leurs citoyens soient en dessous des pays les plus riches. En effet, 8 des 30 pays qui ont effectué le plus de progrès, au cours des 5 dernières années,  dans le domaine du bien-être de leurs habitants viennent de cette région. Et la bonne gouvernance y est pour beaucoup; l'étude montre que conjuguée à un environnement économique stable, elle a été essentielle dans les progrès notés.

Des stratégies innovantes ont été adoptées dans plusieurs pays d’Afrique au sud du Sahara. Ainsi le Ghana a pu devenir un hub d’investissement important en Afrique de l’Ouest grâce à sa réforme des lois commerciales. Il en est de même en Éthiopie où l’implémentation de programmes de santé primaire a permis une amélioration de l’accès aux services de santé par les Éthiopiens, ainsi que dans la fourniture de ces services. Les devises tirées de l’exploitation du pétrole ont ainsi permis à l’Angola d’améliorer significativement le secteur des infrastructures, investissement qui en fait un pôle d’attraction pour les investisseurs internationaux. L'étude du Boston Consulting Group montre que les progrès de ces États sont dûs à leur stabilité économique et à l'amélioration de leurs systèmes de santé.

À partir de ces 3 études de cas, les auteurs concluent qu’augmenter le bien-être des sociétés par un État dépend de 4 facteurs critiques : une volonté politique réelle, une priorisation des programmes, des politiques publiques reflétant les réalités locales et surtout une application de ces politiques efficiente.

Lisez ce rapport dans son intégralité (en anglais) en cliquant ici.

Ousmane Aly DIALLO

Coordonnateur Wikiprogress Africa

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire