Wikiprogress Africa

This blog is written and maintained by the Wikiprogress Africa Network. This network, hosted by the OECD, aims to provide a platform for knowledge sharing on measuring progress and well-being in an African context.

Ce blog est administré et mis à jour par le réseau Wikiprogress Africa. Ce réseau, hébergé par l'OCDE, est une plateforme axée sur le partage de connaissances dans le domaine de la mesure du progrès et du bien-être des sociétés africaines.

jeudi 11 juillet 2013

Barométre mondial sur la corruption

Le Baromètre sur la corruption mondiale de 2013 est un sondage de 114,000 individus provenant de 107 pays du monde, qui montre que la corruption demeure toujours aussi importante. 27% des répondants admettent avoir payé des pots-de-vin pour accéder aux services publics et aux institutions durant les 12 derniers mois, pourcentage qui montre qu’il n’y a pas eu d’amélioration par rapport aux années précédentes.

90% des individus sondés se disent prêts à combattre la corruption alors que près des 2/3 affirment avoir refusé de payer pour des services. Selon le rapport, ces statistiques montrent que les gouvernements, la société civile et le secteur des affaires doivent mener des politiques plus proactives pour arrêter la corruption.


Le baromètre sur la corruption mondiale montre en outre que dans bien des État, les institutions chargées d’arrêter la corruption sont perçues de manière défavorables. Dans 36  pays, la majorité des sondés désignent la police comme l’institution la plus corrompue, et dans ces États 53% des individus ont eu à faire face à des sollicitations de pots-de-vin venant de la police. Le système judiciaire est considéré comme l’institution la plus corrompue dans 20 États, dans lesquels en moyenne 30% des individus en contact avec cette institution ont eu des sollicitations de pots-de-vin.

Le rapport de Transparency International est disponible en cliquant ici

Ousmane Aly DIALLO
Coordonnateur Wikiprogress Africa

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire